Mes chouchous de la semaine

Non non ne fuyez pas ! Je n’essaie pas de remettre au goût du jour ces élastiques douteux et pelucheux que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître

Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître,

on s’faisait des palmiers, on avait des k-way

c’était les années 90, on a connu tubededentrife.com (et caramail) 

Bref. Fut une (lointaine) époque où je présentais quelques uns de mes articles coup d’coeur du moment. Je n’ai pas énormément de temps pour rédiger en ce moment (enfin sur d’autres sites mais pas là) donc à défaut de lire ma verve éloquente (kewa? on me souffle dans l’oreiller l’oreillette que je me la pète un poil de cul), je vous propose une petite sélection non-exhaustive des billets qui m’ont plu/ému/fait sourire ces derniers jours. J’essaie de ne pas mettre QUE des billets orientés parentalité mais … je ne fais pas exprès hein ! (#teamaccentdusuhudforcay)

  1. Bon, mon premier choix c’est d’office MA chouchou, ma besta (ouech j’ai 15 ans), mon Hélène qui présente notre virée au Musée de la photo de Charleroi. Je ferai un article mais en attendant, n’hésitez pas à la lire et en plus vous aurez le loisir d’admirer ma nuque 😀

giphy-downsized (1).gif

  1. Pour la deuxième, je ne fais pas non plus dans l’originalité avec Camille du blog Choupie-Chat, une maman libraire de formation, qui travaille maintenant dans le web, qui a plein de chats (humains et non humains) qui est chouette et pis même que ses filles ont des prénoms trop classes. Elle fait part dans ce billet de ses réflexions sur les racines de la violence … très percutant!

giphy-downsized (2)

  1. Une blogueuse – Fanny – que je suis depuis ouuuu … au moins ma bonne dame, je n’aime pas toujours ses articles partenariats (enfin ça dépend ds marques mais bon les goûts et les couleurs) mais j’ai vraiment kiffé son article sur les moments et les plaisirs « kids free ». 
  2. Alors là on rentre dans un sujet plus sérieux, la dépression, abordée avec délicatesse par la magnifique Dajesbox et en fait en voulant vous mettre le lien je m suis rendu compte que le billet avait été supprimé mais je vous invite à consulter son blog néanmoins!!!
  3. La Carne, vous connaissez ? Si vous me répondez sur la négative, je vous recommande son article sur l’endométriose (ce putain de fléau), beau, juste et pas plaintif.

giphy-downsized

 

Je m’arrête à 5 pour aujourd’hui et je viens de voir que j’avais 91 billets à « rattraper » sur Hellocoton donc bientôt une nouvelle édition 😉

Bon samedi-manche !

Lo’

NB : pour ceux que ça amuse, tous les gifs viennent de là ==> làààààà <==

Matez ailleurs si j’y suis!

Une jupe noire frôlant les genoux, des ballerines et une chemise blanche. Un ensemble classique, sobre, ni sexy ni austère : la tenue idoine pour être « habillée » sans faire snob. Apparemment, certains hommes doivent avoir des testicules à la place des yeux car le jour où je me suis vêtue de la sorte  j’ai eu droit à une bonne dizaine de regards lubriques venus d’individus masculins de 17 à 77 ans.

Rentrée chez moi, j’étais dans un tel état de fureur que j’ai saisi mon ordinateur et je me suis mise à taper frénétiquement. Étonnamment, se fut  une forme se rapprochant du slam  qui me vint à l’esprit. Cela faisait presque 7 ans que je n’en avais pas écrit et je fus surprise de me défouler ainsi.

Après m’être calmée, j’ai envoyé ce texte à Simon a.k.a. Smalien, un étudiant qui fait du rap depuis 2 ans. Quelques heures plus tard, je recevais une réponse sous forme de rap. L’idée de faire un enregistrement à deux voix commença à germer dans nos esprits …

Voici donc le résultat de notre collaboration. 2 petites précisions s’imposent cependant avant et/ou après écoute :

  1. Les paroles devaient être accompagnées d’une instru mais étant donné que je ne sais pas raper (sauf le fromage et les carottes … où est la sortie. Ah? Par là? Ok, je sors …), nous avons préféré opter pour une version « a cappella ». Nous avons quand même gardé l’extrait de Polisse (film de Maïwenn) car il « collait » bien avec la thématique que nous avions choisie.
  2. À la base, la voix féminine était écrite en Français, mais l’envie d’écrire en Anglais me travaillait depuis longtemps donc j’ai réécrit une version dans la langue de Hugh, Ryan, Joseph et consorts. Le thème reste le même, il y a seulement quelques changements de fond et de forme. Pour les francophones ou les moins anglophones (ou les deux), vous trouvez le premier jet après la vidéo!

Pour finir, merci aux vicelards qui m’ont inspiré ce texte et merci à Smalien pour ta patience et ton calme; si c’était à refaire ce serait sans hésiter!

Plus d’infos et de son sur Smalien et son crew : ici et ici 🙂

Hey mec! Garde ton r’gard dans ta poche
belle, jeune, vieille, grosse, mince, moche
t’as encore rien d’mandé, je sais
mais sois gentil, s’te plaît, décroche
je l’dis encore avec respect
qui que tu sois, passe ton chemin
bambin, vieillard, quadragénaire, gamin,
tu ne m’intéresses pas et,
je ne veux pas de toi dans passage
je ne suis ni un steak ni un chien,
alors, arrêtes de me dévorer 
arrêtes de vouloir me promener
avec tes bobards malsains,
sourires en coin, mains baladeuses, 
clin d’oeil vicelard, langues baveuse.
Quoi? T’as jamais vu de jupe?
Va à H&M, y’en a des tas. Initiation minute.
J’en porte une, tu m’prend pour une pute
Je met un pantalon, c’est pareil, tu r’luques
vas-y, lâche toi, insulte!
Je laisse filer, la bave a tendance à coller
mais t’inquiètes, je connais le truc pour la nettoyer.
On est toutes la soeur, la mère, la fille de quelqu’un
t’aimerai qu’on matte ta gamine, ta daronne, ta frangine?
Allez, j’te l’dis une dernière fois, passe ton chemin
et ronge ton frein, arrête ton baratin.