Bruxelles. Paris. Toulouse

Nos aventures en très bref!

Partis hier à midi (p’tit 🐈 et moi) sommes partis de Bruxelles vers midi de la gare du midi (ah ah) et arrivés à Toulouse à 22:30. Merci la SNCF. Vraiment. Non mais les aventuriers du rail quoi.

Lire la suite

Publicités

Lettre à mon fils

Un post’ un peu plus intime que d’habitude, pour me souvenir, pour lui, parce que j’en ai envie, tout simplement.

P1020861 - Copie

 

Hier tu as eu deux mois.

Deux mois …

62 jours …

1488 heures …

… que je te regarde et que je me dis que tu es la meilleure “décision” de toute une vie.

Tu es beau, tu es doux, tu sens bon.

Parfois tu griffes avec tes petits ongles qu’on a du mal à te couper ou alors en rusant quand tu tètes ou quand tu dors. Tu aimes dormir sur ton papa, on appelle ça le dodo-tonneau car tu mets tes deux petits bras autour de lui et tu l’enserres. Parfois tu lui tires même les poils sous les bras. Il est gentil ton papa, il laisse faire, même quand ça pique un peu!

Au début, j’allais vérifier huit fois par jour si tu respirais bien, maintenant je me contrôle … je ne le fais plus qu’une fois! Quand c’est ton papa qui va te coucher je fais un check-up total après. Ça donne plus ou moins ça :

– tu as enlevé l’attache-tétine

– Oui Loretta

– et la couverture n’es pas trop près de son visage?

– Non ma chérie

– et il a le nez bien dégagé?

– Oui …

– tu en es sûr?

– Oui!!!

 

Je t’aime gros comme ça! Je ne pensais pas que c’était possible d’aimer autant avant de rencontrer ton papa et pourtant … mon cœur n’a de cesse de s’agrandir pour contenir tout l’amour que je vous porte!

Je te regarde dormir, tu souris. Aux anges paraît-il … tu as l’air repu, la digestion n’est plus aussi douloureuse qu’au début. Merci bébé! Merci d’être là, de nous offrir tes beaux sourires, de nous faire rire sans le vouloir par tes mimiques attendrissantes, merci d’avoir su nous conquérir dès la première seconde. Tu es plus que je n’aurais pu imaginer, je t’aime, maintenant, pour toujours et à jamais.

Ta maman