Nous·Parentalité

Soyons nous !


Hier, spontanément, j’ai écris un petit texte sur Instagram et en le relisant durant mon insomnie (il est actuellement 3:58, heure locale), je me suis dis que j’avais envie de le partager ici.

Libres et heureux (?)

Je ne change pas une virgule, pas un iota, pour garder l’authenticité de ces mots qui venaient droit du cœur, sans filtres :

Suivons nos rêves,
Soyons comme les enfants :
Sans retenue !
🤗
Qu’il serait bon parfois de laisser aller nos émotions, de crier, de pleurer, de rire, de parler fort, de chanter, de sauter comme un dahu sous acide, de câliner son prochain, de dire les mots tus…
Soyons libres. Soyons fous. Soyons ivres. Soyons nous.

Nb : message écrit sans relecture ni rien, juste un ptit mot en passant. Love yourself !

Je rajouterai seulement que cette réflexion m’est venue en regardant mon fils qui en 12 minutes avait eu un fou rire, avait boudé, s’était servi du canapé comme tremplin. Un être vivant en somme ! Ça a parfois le don de m’agacer les jours où je suis sur les rotules, mais en regardant un peu plus en profondeur , je trouve que c’est vraiment beau et pur de jouir pleinement de ses émotions .

Il n’y a pas d’enfant difficile

Comme l’a dit ou écrit une personne sage et pleine de bon sens :

Credits : sain-et-naturel.com

Il y a quelques mois j’ai réécris cette phrase et l’ai mise en évidence chez moi. Je la relis régulièrement et j’essaie de me la répéter comme un mantra les jours où je sature. Parfois ça fonctionne, parfois je m’agace quand même car… Scoop : je suis humaine et donc faillible mais perfectible !

Et vous, arrivez-vous à vivre pleinement vos émotions ou avez-vous une sorte de bride mentale, sorte de filtre issu de notre éducation et de notre culture qui vous empêche cette liberté ?

33 commentaires sur “Soyons nous !

    1. Merci beaucoup pour les compliments 🙏🏾 et je pense vraiment que chaque parents et accompagnateurs d’enfants devraient avoir cette citation en tête 🙂 ce serait plus serein

      J’aime

  1. Je suis quelqu’un de plutôt expressive, donc je dirais plutôt oui, j’arrive à montrer mes émotions ! Je suis le type de personne qui va pleurer devant sa télé parce que les gens se marient…

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis plutôt dans la retenue de mes émotions, même si je me soigne. Ta citation de fin m’interpelle, je pense me la dire régulièrement aussi. Merci!

    Aimé par 1 personne

    1. Je me la répète régulièrement en effet et tu te rends compte que les fois où tu t’agaces c’est effectivement que tu es contrarié et/ou en proie à tes propres problèmes, angoisses etc

      Aimé par 1 personne

  3. Coucou ! Clairement je me met des barrières dans ma vie de tous les jours. J’ai du mal a me lacher en public alors que je suis une rigolote au quotidien. Ce n’est pas faute à mon éducation mais plutôt a mon vecu, je me suis refermée depuis mes deboirs avec mon ex (tribunal, …)

    Aimé par 1 personne

    1. Ce genre de cicatrices se referme avec le temps… Je suis certaine qu’un jour les barrières sauter ont et tu retrouveras ton côté rigolo 🙂

      J’aime

  4. C’est tellement vrai, il n’est pas toujours facile de rester zen quand il change d’humeur 50 fois en 15 minutes ou quand ils sont débordant d’énergie et pourtant quand on prend le temps de les regarder autrement qu’avec un regard d’adulte on se rend compte à quel point c’est génial de voir leur innocence. Il m’arrive parfois de lâcher prise de revenir en enfance de chanter et danser avec les enfants au milieu du salon , de créer selon leur imagination un parcours pour voiture dans toute la maison, et de se rappeler a quel point on adorait ça lorsqu’on était enfant 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est ça!quand ils veulent à tout prix faire un jeu puis changent au bout de 3mn alors que ça t’as pris 10mn d’installer le dit jeu… Et c’est juste que ça va super vite dans leurs têtes et que se concentrer sur quelque chose avant 6-7 ans ce n’est pas évident et c’est pareil pour les émotions. Tout comme toi j’adore revenir en enfance, entrer dans son monde, dans une cabane combattre les monstres etc 🙂

      J’aime

  5. Quel bel article qui fait du bien. Personnellemlent je pleure sans soucis mais je suis beaucoup plus sur la retenue pour tout le reste je dirais… Pourquoi ? Un énorme manque de confiance…
    Pour ce qui est des enfants je travaille en crèche et je mets un point d’honneur à accompagner leur émotions mais j’avoue que ces derniers temps cela est très compliqué car ils sont nombreux et les personnes de l’équipe usées donc je ne m’y retrouve pas du tout…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour tes mots qui sont toujours agréables à lire 🙂
      Les larmes ne sont pas dures à laisser filer chez moi mais ce sont plus les émotions négatives que j’ai dû mal à accepter. Accepter d’avoir peur, d’être triste, d’avoir mal, d’être frustrée… Pas évident ! Pour ce qui est des structures d’accueil il est vrai qu’elles sont surchargées mais heureusement beaucoup d’accueillants prennent encore leur travail très à cœur comme toi je suppose 😉

      J’aime

      1. Oh oui heureusement il n’y a pas que du mauvais en structure d’accueil. Mais c’est vrai que ces derniers temps nous faisons fasse à beaucoup d’enfants faisant de grosses colères etc et ce n’est pas toujours facile de les accompagner sereinement quand nous même nous sommes épuisée. La patience s’en retrouve malheureusement affectée

        Aimé par 1 personne

  6. Je travaille encore beaucoup sur la gestion de mes émotions qui peuvent parfois s’emporter … dure dure et on se demande si ca pourra changer un jour…

    Aimé par 1 personne

  7. Moi j’ai justement des problèmes dans la gestion de mes émotions. Je suis hypersensible et tout me touche mais maintenant je laisse couler mes larmes je me retiens plus…

    Aimé par 1 personne

  8. Ce serait vite le b***l si tout le monde était lui-même en même temps 😉
    Mais oui, parfois ça ferait un bien fou ! Ne serait-ce que de s’accorder des folies enfantines comme un tour de manège de bois ou une marelle sans passer pour une débile

    Aimé par 1 personne

    1. Ce serait peut être gai aussi… Une expérience à tester entre amis le temps d’une soirée
      Sinon pour les folies je m’accorde largement le droit de faire du manège ou de la marelle ou de sauter dans les flaques sans aucune gêne !!!

      Aimé par 1 personne

    1. Ah ah tu es adorable 😉 moi aussi de base je préfère dormir mais le petit vélo qui mouline dans ma tête en avait décidé autrement apparemment (au moins je crée dans ces cas là)

      J’aime

Ce blog est affamé : nourissez le de vos commentaires ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.