Enfance·Parentalité

Mini lexique des abréviations de la grossesse


Aujourd’hui, je vous propose un billet orienté « parentalité » donc et plus précisément grossesse comme son titre l’indique (promis, je ne vais pas évoquer un autre sujet comme je l’avais fait pour l’article de la semaine dernière, je suis joueuse mais pas tout le temps)

L’idée de ce mini lexique m’est simplement venue lorsque ma meilleure amie m’a demandé ce que signifiait DPA pensant qu’il s’agissait de la date programmée (ce qui sous-entend un déclenchement) de l’accouchement et non de la date prévue.

Mini lexique (non exhaustif) des abréviations

Je me concentre aujourd’hui sur les abréviations (ou sigles) que nous – femmes enceintes et partenaires- prenons rapidement l’habitude d’utiliser dès le début de la grossesse sans nous rendre compte que les nullipares ne nous comprennent pas forcément. Ce lexique est donc pour les nullipares ainsi que pour les parents en devenir pour la première fois (et pour les curieux).

Abréviation :
nom féminin
(bas latin abbreviatio)

  • Réduction graphique d’un mot ou d’une suite de mots ; mot résultant de cette réduction : L’abréviation de « kilogramme » est « kilo ».

Source : Larousse

  • Note : afin de ne pas surcharger les explications, j’ai glissé quelques liens ici et là pour en savoir plus sur certains sujets 😉

Bienvenue dans le monde mystérieux de la grossesse

DPA : date prévue d’accouchement, il s’agit donc de la date que le gynécologue ou l’obstétricien ou la sage-femme va donner en fonction du premier jour des dernières règles (aménorrhées) + 15 jours. Pour ceux que ça intéresse, je glisse un petit lien permettant, en fonction du cycle menstruel, de calculer cette fameuse DPA.
Attention, selon les sites, les calculs varient et les professionnels de la santé conseillent généralement d‘attendre la première échographie pour donner une date plus fiable à 5 jours près.

FC : fausse-couche (qui pour rappel concerne une femme sur 4 – oui, c’est énorme – durant toutes ses années de possible gestation)

IMG : pour interruption médicale de grossesse. En général ce n’est pas vraiment bon signe quand la personne qui assure ton suivi de grossesse prononce ces mots mais cela peut aussi être une fausse alerte donc avant de paniquer : ON RESPIRE et on attend les résultats des analyses en tous genres comme par exemple le fameux ….

MAP : menace d’accouchement prématuré (les signes qui peuvent/doivent  vous alerter ==> ici <==)

ONE : pour Office national de la Naissance et de l’Enfance. C’est en Belgique francophone (en Flandre c’est Kind & Gezin), l’organisme qui s’occupe de subventionner certaines crèches, d’organiser les visites post-natales, de faire de la prévention etc.

PDS : prise de sang, oui oui, tout simplement 🙂

SF : non raté, ce n’est pas science fiction mais … sage-femme tout simplement!

TMS : travailleur (ou travailleuse) médico-social qui « est chargé de l’accompagnement médico-social de la femme enceinte.  Il veille au bon déroulement de la grossesse et collabore avec le médecin qui dépiste et prévient les risques de prématurité […] ». Pour un premier enfant les RDV avec ces TMS sont assez utiles pour savoir comment s’inscrire à x et y institutions, obtenir tel papier etc.
Pour un deuxième, en toute honnêteté subjective ça ne sert à rien!

 

TPNI : ou test prénatal non-invasif à la différence de son cousin le Test prénatal invasif (amniocentèse par exemple) – qui peut provoquer fausse-couche, saignements et autres soucis dont on se passerait bien quand on attend un enfant – le TPNI est sans danger.
Le TPNI est désormais presque entièrement remboursé en Belgique (avant il fallait payer entre 250 et 400 € pour la prise de sang), il est indolore (une prise de sang) mais … il faut attendre 3 semaines! Suite à un doute à la première échographie sur la clarté nucale de notre bébé, nous avons eu le choix entre amniocentèse et TPNI) et malgré l’attente stressante nous avons préféré opter pour le TPNI qui permet donc de déceler les 3 formes de trisomies (13, 18, 21) ainsi que de grosses anomalies génétiques + le sexe dès le deuxième mois de grossesse (même si dans notre cas nous avons fait le choix de ne pas connaître le sexe jusqu’au jour J)

 

Allez, la suite au prochain épisode pour vous laisser le temps d’intégrer ce vocabulaire des baleines anonymes ! Vous pouvez me mettre en commentaires les sigles/abréviations auxquels vous pensez, j’en insérerai dans le volume 2 de ce lexique!

 

pregnancy grossesse chezlorette wordpress
Hiver 2014 … (première grossesse)

 

30 commentaires sur “Mini lexique des abréviations de la grossesse

  1. Bonjour!
    Super petit lexique merci!
    Je me permet juste d’informer que l’on parle de DPNI (D = dépistage Prénatal Non Invasif) plutôt que de TPNI.
    J’en connais un petit rayon pour avoir eu une grossesse Trisomique et vérification de grossesse vis à vis de ça ensuite 😊

    J’aime

    1. Bonjour, merci pour ton petit mot sur ce Blog que j’ai abandonné ces derniers mois ! En Belgique c’est TPNI ceci dit (mais je ne remets pas en doute ton propos). Belle journée

      J’aime

  2. J’adore ton article ! Toutes les femmes enceintes se posent à un moment donné la question de ce que veut dire toutes ces abréviations ! Ca m’est aussi arrivée !!!

    J’aime

    1. Oui pour la prochaine il y aura d’office SA et SG ainsi que T1/T2/T3 peut être AÀD mais je note les idées 😉 puis j’en ferai sûrement un pour la naissance avec les AM justement !

      J’aime

    1. Comme quoi ça dépend de nos références 😉
      De base pour moi c’est science fiction mais maintenant sur mon agenda si je lis SF c’est sage-femme !

      J’aime

  3. 2ème pare, 3ème geste, j’ai eu une GEU en 2012 avec salpingectomie. J’ai eu un DG pour ma fille.
    J’ai eu une sonde JJ pour mon fils.
    En AA pour les 2, et retour à domicile à J3.
    Vous avez 4h 😂😂😂 (Je suis IDE en maternité…!)

    Aimé par 1 personne

  4. Je ne pensais pas qu’il yavait autant d’abréviations en fait haha
    Quand je serai enceinte, j’arriverai peut-être à les retenir? J’ai compris DPA, c’est déjà bien pour une néophyte , non? ♥

    ~ Kara

    Aimé par 1 personne

  5. Haha j’adore l’illustration bébé Kung Fu. J’avoue des fois on lis des articles ou les abréviations sont posées là comme acquises et on comprends rien.. Enfin perso enceinte et jeune ( il y’a 10 ans sniff ) il m’est arrivé de rien comprendre à tout ce jargon que même les médecins utilises à tout va sans jamais nous expliquer clairement d’où cela sort. Bon j’en ai personnellement plus besoin aujourd’hui mais il m’aurait été sacrément utile quand je suis tombé enceinte la première fois 😉 En espérant que des mamans puissent tombé dessus !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as été enceinte à quel âge sans indiscrétion ? Car j’ai en effet l’impression que tu as le même âge que moi mais de plus grands enfants 😉
      J’espère aussi que des jeunes (futurs) parents tomberont sur mon article.

      Aimé par 1 personne

        1. Ah ça va encore c’est pas 16 ou 17 ans 🙂 j’étais enceinte à 22 mais j’ai accouché à 23. Il y a des avantages et des inconvénients à être jeune parent comme il y en a, à être parent « sur le tard » …

          J’aime

  6. Ah! Oui… j’avais oublié tous ces petits noms de la grossesse… et surtout ma tête la première que je les ai entendus ou lus… Un monde à lui tout seul!

    Aimé par 1 personne

Ce blog est affamé : nourissez le de vos commentaires ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.