Brèves de blog·Entre Nous

F comme Frustration


Une fois n’est pas coutume, je vous propose un article COURT. Comme un jour d’hiver, comme une blague de toto, comme une mini jupe. COURT

F comme F¨¨¨

Flûte à bec ! Bon, certains se demanderont pourquoi j’écris ces mots après lecture de ce « billet d’humeur » mais disons que l’on va appeler ça un défouloir (bon le mot est un peu fort, je vous le concède). Frustration donc. Pourquoi ? La raison est simple. Vraiment. Puis, je vous assure, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, d’où le fait que je mette mon « grognognage » sur le compte de la frustration. En gros, pour en venir aux faits et ne pas vous mentir sur la marchandise, à savoir un article court se démarquant des romans-fleuves dont j’ai l’habitude :

Il était une fois une gentille blogueuse prénommée Lorette. Après avoir délaissé son blog pour X raisons, elle se décida de remettre la main au code et aux cahiers de brouillon pour réalimenter cette passion chronophage. Pour chaque dimanche, elle avait décidé de se remettre à publier des florilèges présentant les articles coups de cœur de la semaine. Alors qu’elle avait fini de compiler plusieurs articles, fait sa mise en page, inclut des jolis .gif et blablabli, elle partit faire une promenade avec sa descendance … Malheureusement, à son retour, l’article avait disparu des limbes d’internet alors qu’il avait été enregistré environ 5 fois (parano et blogo riment). Après avoir farfouillé un peu partout dans la boîte à outils qu’est WordPress, elle râla, pesta, se rendit compte qu’il lui fallait rechercher à nouveau les articles qu’elle voulait mentionner vu qu’elle les avait « deleted » de son PC, baissa les bras, souffla bruyamment puis … écrivit ce billet que vous êtes en train de parcourir. Retour au présent.

Voilà. On est d’accord. C’est trois fois rien mais, on est aussi d’accord c’est flutain de frustrant, non?

La fuite au profain épifode ***

Ce n’est que partie remise certes, alors rendez-vous le week-end prochain pour un florilège, cette fois, j’enregistrerais toutes les deux minutes ou alors, je râlerai une fois de plus mais promis, je n’en ferais pas un billet (sauf si). Je vous mets quand même le lien de Roxy, qui était le seul que j’avais encore en tête et sous la main (puis j’avais trouvé un super .gif nanméo), elle nous parle de saumon (sans aucun rapport avec les fêtes de fin d’année, promis).

salmon roxy blogo florilege belgian blogger

*** La suite au prochain épisode 

8 commentaires sur “F comme Frustration

    1. Ah ah ah. Toi même tu sais j’ai envie de dire (et j’ai bien vu le deuxième comm 😉 ) J’avais trouvé THE .gif pour citer ton article, et les « deux onglets saumon » étaient encore ouvertt …. excuse moi le jeu de mot, tu es passée … à travers .. les MAILLES DU FILET. Foilàààà, je l’ai faite x) à tout vite petit poisson roxysé

      Aimé par 1 personne

Ce blog est affamé : nourissez le de vos commentaires ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.