Eloge de la bonne poire


Cet article est sponsorisé par la guimauve, les arcs-en-ciel et les cacas papillons. L’article du lundi matin sent bon le cul-cul et la praline!

De la gentillesse

Qu’est-ce que la gentillesse! Question du lundi à 100 points! Je ne vais pas me lancer dans de longs débats philosophiques mais, assise sur mon canapé, buvant mon café déjà refroidi pour cause de « ahpunaisejedoishabillerlepetitpouralleràlacrèchependantquewonderdadsepréparesinonilvaetreenretardetjedevaismebougerpouralleràladitecrèche » (bravo si tu as réussi à lire ça, ça te donne un bref aperçu de l’agitation neuronale du début de semaine). Bref. Comme à mon habitude, je ne relirai pas cet article donc si c’est un foutoir, je m’en excuse, mais c’est comme qui dirais, un peu mon blog, donc je fais c’que j’veux (comme avec mes cheveux mais je t’en parlerai une autre fois).

cheveux.gif

Donc, la gentillesse. Le Larousse la définit comme suit (ouep, en ce moment je suis dans des travaux universitaires donc je cause comme une lettrée de temps à autre, cherche pas à comprendre ^^) :

Caractère de quelqu’un qui est d’une complaisance attentive et aimable ; bonté.

Juste qu’à là, c’est simple, tout le monde comprend.

Trop gentille?

Pour les personnes qui ne me connaissent pas, souvent, aux premiers abords, j’ai un côté froid, distant, hautain diront même certains. Puis, dès que la glace est brisée, je montre d’autres aspects et bien souvent, mes amis de longue date me disent que je suis trop gentille. Et là, je m’offusque. Comment peut-on être trop dans la complaisance attentive et la bonté? Je suis – et ce n’est pas moi qui le dit – : serviable, généreuse … la bonne poire de service et avec le sourire, presque toujours. J’ai tendance à dire oui tout le temps, même quand ça me tue de dire oui, accepter tous les services – du plus petit au plus grand – et … je suis en train de me rendre compte qu’au final, ça m’épuise.

crevee

Couper la bonne poire en deux

Oula! Je me sens en grande forme ce matin! Excusez l’humour à trois francs six sous (ceux qui n’ont pas connu les francs, ouste!), j’ai mangé un clown ce matin, rapport au fait que monsieur a mangé tout le pain.

Du coup, comme dit maman « faut que ça continue avant que ça cesse ». Je n’ai jamais vraiment compris cette phrase mais elle fait désormais sens. Gentille oui, poire jusqu’au bout des ongles, NAON! Avec un de mes meilleurs amis, lorsque je pouvais encore courir, nous nous étions baptisés les running pears, tu vois le tableau?

poire.gif

 Je devrais donc apprendre à dire non quand :

  • je ne peux pas
  • c’est au-dessus de mes forces/mes moyens
  • je n’ai pas le temps
  • je veux pas (tout simplement)

Sur le papier ça paraît vachement simple, en vrai … ça va demander un travail de fond, biiiiiiiiien long

Poire un jour, poire toujours?

Paradoxalement, je peux être une vraie biatch, madame connasse pour les intimes dès que quelqu’un me court sur le haricot …. puis je m’excuse.

biatch.gif

Poire poire poire! Alors serait-ce un trait de caractère inéluctable? Devrais-je changer? Devrais-je aussi arrêter d’utiliser du conditionnel et de foutre des parenthèses partout ? Trop de questions, tue la question, je m’en vais m’en faire un café, un autre et gamberger un peu sur le sujet.

Et vous, gentil? méchant? Pourquoi? Comment? T’aimes les gifs? Tu t’appelles comment? AAAAAAAH, on avait dit TROP DE QUESTIONS! (la saison des « pourquoi » a été ouverte par le fiston, ça déteint sur moi)

 

NB : non relu, donc excusez-moi pour les coquilles/fautes/blablabla

 

Publicités

9 commentaires

  1. Moi je dis oui puis non ! Je m’explique : je suis toujours hyper emballée quand on me demande un service, quand on me propose une sortie, un film, une expo… Puis ensuite je dis non… Bon c’est pas génial et je me fais régulièrement enguirlandé par mon chéri « qui-n-a-qu-une-parole » ! Du coup, faut que j’aprenne à dire non tout de suite mais j’y arrive pas !

  2. Bon, je veux commenter, donc je me gêne pas!
    Alors, moi aussi, je faisais jusqu’à présent dans le genre, bonne poire, et puis un jour, j’ai dit STOP! (ouais, suis une rebelle). J’ai décidé de ne plus me laisser marcher sur les pieds, et franchement, ça fait tellement du bien! je me sens plus libre et je n’ai plus peur de déplaire, du moment que les choses sont dites avec le sourire et courtoisie…
    Bref, j’espère que ça va marcher aussi pour toi (et tes cheveux).

    • Hi hi, tu es la première qui écrit ça (pour de vrai ^^). Tu m’as vraiment donné le sourire à l’instant – je viens seulement de voir ton commentaire – après avoir eu une cliente bien pas sympa au tel, raaaaa, j’en ai marre, mes pieds aussi 🙂

  3. Ah ah ah, article terrible pendant une tétée de 2h du matin!
    J’ai comme toi et Chatouille une tendance à sembler froide et hautaine au premier abord puis ensuite être trop gentille … quoique comme Chatouille, moins de vie sociale = moins de bonne poire. Et je m’affirme plus depuis que j’ai les garçons car ils sont ma priorité.
    Et pour ce qui est d’être langue de vipère, mon mari est presque pire que moi, on adore debriefer dans la voiture … va falloir qu’on fasse gaffe à ce que FeuFolet ne répète pas tout …

    • Je faisais pareil que toi quand j’allaitais mon ptit loup. Sur mon téléphone quasi intelligent, les yeux en trou de p***, la mine radieuse, je m’esclaffais devant des articles à des heures improbables. Hi hi tu l’appelles Chatouille, j’aime bien ce nom 😉 Langue de vipère, je ne te voyais pas comme ça ah ah, on a tous ce p’tit côté Bree Van de Kamp. Belle journée!

  4. J’adore cet article, je le trouve super réussi dans l’idée, l’esthétique, l’enchaînement… Voilà pour la petite critique littéraire…

    Sinon, j’ai l’impression qu’en plus d’avoir des goûts littéraires similaires, on a aussi un caractère similaire 😉 J’ai aussi l’air froide au premier abord, mais en fait, je ne sais pas dire non. Mais pour l’instant, comme j’ai pas une vie sociale de folie en vrai (j’ai une vie sociale de folie virtuellement, mais faut avouer que c’est pas la même chose), ça ne me gène pas plus que ça. Je suis très gentille, je dis jamais non, mais j’ai aussi du mal à garder contact, donc j’ai peu de vrais amis (je garde seulement ceux assez opiniâtres pour me demander de mes nouvelles régulièrement :p). Du coup, je ne passe pas non plus mon temps à rendre des services… Ah, et puis moi aussi je peux biatcher, surtout avec mon mari (mon mari aussi a un côté biatch), en fait…

    Bon courage en tout cas dans tes bonnes résolutions !! Sinon, j’aime bien les gifs quand ils sont bien utilisés (comme je disais au tout début de ce commentaire, je trouve que c’est ici le cas) et tu connais mon prénom 😀

    • Hi hi hi merci pour ce commentaire, ça fait vraiment plaisir, je n’étais pas retournée sur le blog depuis hier et je découvre deux jolis mots de toi et Mam Weena 🙂
      Il faudrait vraiment qu’on se rencontre IRL avec tous ces points communs!!!
      J’espère réussir à me tenir à ces résolutions, c’est loin d’être gagné mais j’ai déjà réussi à dire non une fois hier 🙂

Si tu veux commenter, faut pas s'gêner :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s