Comment faire?


Réflexions matinales d’une maman qui parfois, a l’impression d’être submergée par les nombreux rôles qu’elle a choisi avec plaisir d’endosser…

Comment faire pour être une bonne maman, s’occuper de son petit bout à 200% tout en étant une femme aimante, souriante?

Comment faire pour être une femme aimante, souriante tout en restant une sœur/fille dispo, à l’écoute?

Comment faire pour être une sœur/fille dispo, à l’écoute tout en étant une amie confidente, présente?

Comment faire pour être une amie confidente, présente tout en étant une blogueuse aux aguets en quête de nouvelles idées?

Comment faire pour être une blogueuse aux aguets en quête de nouvelles idées tout en étant  une bonne cuisinière qui teste, goûte?

Comment faire pour être une bonne cuisinière qui teste, goûte tout en étant une femme de ménage qui fait la vaisselle, le linge, les sols?

Comment faire pour être une femme de ménage qui fait la vaisselle, le linge, les sols tout en étant une bonne maman qui s’occupe de son petit bout à 200%, une  femme aimante, souriante, une sœur/fille dispo, à l’écoute, une amie confidente, présente, une blogueuse aux aguets en quête de nouvelles idées, une bonne cuisinière qui teste, goûte etc.

Comment faire en sachant qu’il n’y a – à mes yeux- aucune mention inutile à biffer?

Et vous? Avez-vous parfois ce sentiment d’impuissance vis-à-vis de tout ce que vous devriez faire?

 

PS : Si un(e) de vous à des réponses, jeune novice que je suis : je prends! 😉

PPS : j’inclus aussi les courses, les démarches administratives, les cours optionnels, le courrier mail et postal, les coups de fil etc?

Publicités

7 réflexions sur “Comment faire?

  1. Coucou, merci d’avoir attiré mon attention sur Twitter. Je vais donner un avis avec plutôt la vision de « papa ».

    L’arrivée d’un enfant change beaucoup de chose aussi bien dans les relations sociales (amis, famille, couple) que d’un point de vu logistique (tâches ménagères, courses. loisirs, etc.). Je vais être brutal, mais aucune solution toute faite n’existe car chaque foyer à ses contraintes, son vécu, ses personnalités, bref ses spécificités propres.

    Et si ça peut te rassurer, on ne voit pas la quart de ce qui de la manière dont cela se passe chez les autres qui font eux aussi face aux mêmes questions. Et si certains peuvent paraitre au top question organisation à l’extérieur, il arrive que chez eux ils soient juste exténués et au bord de l’explosion. Oui je parle d’expérience 😉

    Je suis pas un pro de l’organisation, je le vis bien, mais ce n’est pas le cas de ma femme. Par contre je peux te dire quelques choses dont nous avons pris conscience :
    – Premièrement : je pense qu’il ne faut pas hésiter à demander de l’aide et à prendre du temps. Des voisins, une amie, un parent qui peuvent garder les enfants une après-midi de temps en temps pour avoir du temps pour soit, pour le couple. Il y a aussi des associations dans certaines communes qui proposent garderie, ménage, repassage. Prndre un RDV avec un spécialiste de l’organisation, etc.
    – Deuxièmement : parfois il faut savoir se forcer et prendre le temps (on se couche un peu plus tard, on rogne sur la pause déj, et on appelle sa famille/ses amis, on fait un email à sa banque, on rédiger son billet de blog, etc.
    – Troisièmement : à l’inverse il faut aussi savoir aussi relâcher la pression. Se coucher plus tôt, ne pas rédiger un billet de blog, laisser sa mère sans nouvelle pendant deux jours (maman si me lis, je t’aime quand même !) ou sauter une fournée de repassage. Pour certains, des choses simples sont perçues comme des obligations. Pourtant si tu ne blogue pas pendant une semaine ou si tu n’appelles/ne réponds pas à un coup de fil, il n’y aura pas mort d’homme. Laisser un sujet de blog génial passer pour privilégier des relations humaines importantes je pense que ça vaut le coup.
    – Quatrièmement : beaucoup de choses peuvent s’automatiser au niveau administratif (prélèvements automatiques, etc.) ou se faire à distance par Internet. C’est ballot mais ça peut faire gagner un passage à la poste, la banque, l’assureur, etc. Il faut juste prendre le temps au départ. Prendre du temps pour lister tout et prendre les premier s RDV pour planifier et organiser peu en faire gagner beaucoup.
    – Cinquièmement : la communication te soulagera. Parle avec des amis, d’autres personnes, et tu verras que qu’ils se posent les mêmes questions, ont l’impression de ne pas s’en sortir et que tu n’es pas un cas isolé.
    – Sixièmement : tu es une mère/fille/soeur/amie géniale ! Se poser des questions montrent que l’on se soucie des autres et de soi. Et coté blog, j’ai l’impression que tu ne t’en tire pas trop mal. Vouloir bien faire est déjà une démarche positive.

    Dernier point si tu es en couple, parles-en à ton conjoint ! Tu es séparée/divorcée : parles-en à ton conjoint. Je fais du repassage (c’est même que moi), du ménage, des courses, de l’administratif. Ca n’empêche pas qu’il y ait des couacs mais tu n’as pas forcément à tout assumer seule. Bon si tu es séparée et que ton conjoint vit à l’autre de bout de la France ou n’assume pas ce sera quand même compliqué mais chaque foyer à ses spécificités et je te renvoie au point 1. 🙂

    • Je retire ce que j’ais sur tweeter : je ne te dis pas merci 10x mais 100x, ton long commentaire explicatif m’a fait beaucoup de bien ainsi que les réponses d’autres parents blogueurs.
      Je garde tout ça dans un coin de la tête et surtout je vais le relire ce soir à tête plus reposée ^^’
      La conclusion est – je pense – la suivante :
      à vouloir trop bien faire pour tout et pour tout le monde on finit par s’épuiser.
      merci encore Drôle de Papa 🙂

  2. Ce n’est pas facile de faire la part des choses !
    ici le papa n’aide pas beaucoup, mais les gars sont plus grand donc un peu plus autonome !
    Les courses depuis 6 mois j’ai le drive mais ça ne suffit pas je complète !
    L’homme a du mal à comprendre comment je peux être épuisée … bah je vais lui laisser la maison une semaine pour qu’il finisse par comprendre non ?
    Le tout est de trouver une organisation dans laquelle tu te retrouves et te sentes bien !
    Il y a moyen de se faire un emploi du temps, genre le lundi ménage des chambres … ne pas trop en faire non plus chaque jour !
    Bref, bon courage, mais tu n’es pas la seule dans ton cas si ça peut t’aider !

    • Merci Mél pour cette réponse! 🙂
      Je n’ai vraiment pas à me plaindre, le papa aide autant qu’il peut mais il a un travail très prenant donc voilà.
      Je crois que le plus difficile là-dedans, c’est apprendre à abandonner certaines choses pour garder le principal tout en ne mettant pas toute la partie plaisir (pour moi l’écriture, la musique etc) de côté sinon on s’oublie et, en s’oubliant on peut devenir acide (je pense).
      Et je sais que je ne suis -(mal)heureusement – pas la seule (j’inclus aussi les papas au foyer) à être dans ce cas!
      Mode bête ON : BIG UP A TOUS LES PARENTS Mode bête OFF 🙂

      • Oui tout ceux qui reste à la maison sont concernés ! mais je pense que même en étant au boulot c’est pareil au boulot on bosse à la maison il reste peu de temps pour faire ce qui nous plait vraiment non ? les corvées prime, et ça c’est dur, donc un planning ça aide quand même ! même si on rate des truc,s même si on zappe, ça permet de mettre à plat toute les tâches et tout ce qu’on veut faire pour nous, nous sentir bien … et de voir ce qui ne fonctionne pas dans un premier temps et de remanier ce dit planning également !
        Bref, pas de solution miracle donc !

Si tu veux commenter, faut pas s'gêner :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s