Blind Date with … Paris


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Arriver Gare du Nord, marcher le long du Canal Saint-Martin. Tailler une bavette à 23h, tracer dans le 20ème : Belleville. Pause Paki. Bières. 4ème étage. Ça boit, ça fume, ça jacte. Paris rend speed.

4h du mat’ -> 10h. Aller-retour au pays du sommeil. Douche express, c’est parti. 4ème, 3ème, on descend vers la Seine. Pas à pas, le ventre creusé par les sucs gastriques qui s’éveillent devant les odeurs de nourriture. Notre-Dame, le petit Chatelet, rendez-vous des petits gourmets. Terminus ?

Non. Départ imminent, les quais défilent, caricatures, cartes postales, free massages. Paris bout, Paris a chaud. 30°C … à l’ombre. Jardin des Plantes, un panda dort au milieu d’une bambouseraie, un lion déchiquette un homme. Paris a de l’appétit .

Arènes de Lutèce, les gladiateurs ont désormais 8 ans, ils jouent au foot. Une guide d’époumone pour des touristes à l’écoute, des jeunes gens commentent, kebab à la main. Un petit grain de sel, la Bretagne pointe le bout de son nez, tenue à poignées par des gens pressés, fugace mais toujours partout.

Mouvement. Rue Mouffetard, place Monge, Gobelins. Appartement Feng shui, bambous and Cie, un nid vert au milieu des hydrocarbures. Porte d’Italie, une fourmilière suintante et suffocante, les rames passent et se ressemblent, bondées, moites où l’incivilité est une arme de premier choix.

Montparnasse, la grande tour pique du haut de ses  59 étages, un ciel bleu azur. Paris n’est pas forcément gris. Un rat passe dans la gare, sursaut. Celui-là ne faisait pas de l’opéra. Les souterrains ont la réputation d’être aussi peuplés que la ville même.

RER (à prononcer « [rair] pour faire bien provincial). Testé et approuvé. Le confort « made in URSS ». De solides sièges en skaï pour supporter les séants de milliers de passagers. La banlieue déraille le long des voies. Alors que le béton végète, la verdure semble s’être écoulée, éphémère, sur des murs couverts de graffs.

EXOD’, NTM, MORE LOVE, SADE, BETIZ, ZARMO, SENZ, FOKIA, SVT, ASTYL, SINA, MAZIS, LSK etc.

Autant de pseudonymes que des message(r)s anonymes. Dans quel but ?

Laisser son empreinte … « gravée dans la roche » 😉

Publicités

4 réflexions sur “Blind Date with … Paris

Si tu veux commenter, faut pas s'gêner :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s